Espace PARTICULIERS
Accéder à l'espace ENTREPRISES

Interview BIBA au sujet du livre "Et si j'osais, en finir avec ses peurs mode d'emploi"

Pourquoi n’ose-t-on pas demander ?
Oser, c’est toujours prendre un risque. Celui de se voir refuser notre demande, de se sentir rejeté, de ne pas se sentir aimé… Derrière cet acte d’oser, se cachent nos peurs et les peurs se nourrissent de l’évitement. Aussi, lorsque je n’ose pas, j’évite et lorsque j’évite, je renforce ma peur. On peut ainsi rapidement entrer dans un cercle vicieux et l’idée même d’oser devient alors insurmontable.

Pourquoi est-ce important d’oser demander ?
Ce n’est pas important d’oser demander en soi, mais d’oser demander pour soi. Il appartient à chacun de définir l’importance de franchir le pas. Est-ce vraiment important dans cette situation précise ? Ne pas oser, c’est bien sûr prendre le risque de ne pas obtenir ce que l’on souhaite, ce que l’on désire. Mais si j’ose, suis-je prêt à assumer les conséquences ? Les possibles gains sont-ils plus importants que les possibles conséquences ? Et y aura-t-il réellement des conséquences ?

Comment vaincre ses peurs pour enfin oser demander ?
Pour vaincre ses peurs, il est important d’analyser au préalable les conséquences si j’ose. Ces conséquences sont-elles réelles ou juste dans mon imaginaire ? Bien souvent, nous imaginons le pire et développons alors des croyances qui nous inhibent. Lorsqu’on franchit le pas, on s’aperçoit que ça se passe bien différemment de ce que l’on pensait. Faire évoluer ses croyances est un premier pas. Ensuite, il sera nécessaire de franchir le cap de l’affrontement en commençant par oser des demandes à très faibles conséquences avant d’aller vers des demandes plus engageantes. Oser, c’est un apprentissage pas à pas. Et bien sûr, on doit aussi apprendre à accepter une certaine part de risques. Quoi qu’il en soit, la décision d’oser appartient à chacun.